Pourquoi la retraite à 65 ans ?

Allez-vous travailler jusqu’à l’âge de 55 ou 65 ans ? Si vous devez prendre soin d’un parent ou d’un conjoint malade, prendrez-vous votre retraite plus tôt ? Serez-vous en bonne santé pour travailler jusqu’à 65 ans ? Votre situation personnelle ou professionnelle vous permet-elle d’envisager un seul scénario ? Aurez-vous les moyens financiers de prendre une retraite anticipée ?

Les promesses publicitaires sont tentantes et nourrissent nos rêves d’une retraite en or à 55 ans. Mais le fait de prendre sa retraite à cet âge a un coût, souvent élevé, que la majorité des retraités ne peuvent pas se permettre. En fait, le scénario financier varie considérablement selon que vous prenez votre retraite à 55, 60 ou 65 ans. Il est donc préférable d’évaluer les impacts d’une telle décision. Pour vous y aider, voici un aperçu des trois scénarios.

A lire aussi : Comment arrêter de travailler à 50 ans ?

Retraite à 55 ans

Les plans publics. Saviez-vous que vous n’aurez droit à aucun des régimes de retraite publics à 55 ans ? Vous devez avoir 60 ans pour pouvoir présenter une demande au Régime de rentes du Québec (RRQ). Et si vous le faites à 60 ans, votre votre pension sera réduite pour le reste de votre vie. Pour obtenir la pension complète, vous devez attendre jusqu’à votre 65e anniversaire de naissance. En ce qui concerne le programme fédéral de sécurité de la vieillesse (SV), la pension n’est versée qu’à 65 ans si vous êtes né en 1957 ou avant, et à 67 ans si vous êtes né en 1963 ou plus tard.

REER et autres économies auront 5 ou 10 ans de moins pour croître. Vous devez donc évaluer le coût en retour si vous devez encaisser des Bref, en prenant votre retraite à 55 ans, vous devrez vivre sans pension du RRQ pendant au moins 5 ans (et elle sera réduite) ou pendant 10 ans si vous voulez recevoir la pension complète, et 10 à 12 ans sans le PSV. Durant ces 10 années, vous ne pouvez compter que sur vos revenus personnels (REER, placements, épargne), qui seront également réduits. Vos rentes viagères

A voir aussi : Comment corriger mon relevé de carrière ?

retraite complémentaire. dès l’âge de 55 ans ou retirer des REER. Régime de En revanche, votre régime de retraite complémentaire (RPS), communément appelé fonds de pension, peut vous permettent d’envisager la retraite à 55 ans. Cependant, dans la plupart des cas, la pension sous forme de rente viagère qui vous sera versée peut être inférieure à la pension que vous auriez perçue à 65 ans, qui est l’âge « normal » de la retraite prévu dans de nombreux RPS.

Pourquoi cette pension réduite ? Premièrement, parce que vous aurez cotisé 10 ans de moins que prévu au régime, et deuxièmement, parce que la pension vous sera versée pour une période plus longue. Vous devriez donc vérifier auprès de votre RPC les conséquences d’une retraite anticipée ou l’âge minimum à partir duquel vous avez droit à la retraite complète.

Faut-il renoncer à la retraite à 55 ans ? Il n’y a pas de réponse unique à cette question. Tout dépend du niveau de vie que vous souhaitez maintenir, des ressources financières sur lesquelles vous pouvez compter et de votre situation personnelle. L’important est d’avoir une image précise de votre situation.

Retraite à 60 ans

Les plans publics. À 60 ans, selon votre année de naissance, vous devrez attendre entre 5 et 7 ans avant de pouvoir recevoir la pension de la Sécurité de la vieillesse, mais vous pouvez demander une pension du RRQ. Toutefois, cette pension sera réduite de 30 % par rapport au montant que vous auriez reçu si vous aviez fait une demande à 65 ans, et cette réduction s’appliquera pour le reste de votre vie.

Ainsi, en 2013, un cotisant âgé de 60 ans, qui a versé des cotisations maximales (maximum des gains ouvrant droit à pension de 51 000$ en 2013) jusqu’à la retraite, aurait reçu une retraite de 8 505$ par année. Le cotisant âgé de 65 ans qui aurait également contribué au maximum jusqu’à la retraite aurait reçu 12 150$ à la place. Ces réductions sont actuellement calculées à un taux de 0,5 % par mois. Toutefois, à partir de 2014, ce taux augmente progressivement pour atteindre 0,60 % par mois dans le cas d’une pension maximale. L’augmentation du taux dépend du montant de la pension.

Toutefois, si vous prenez votre retraite à l’âge 60 ans, mais attendez l’âge de 65 ans pour demander et recevoir votre pension complète, vous n’aurez aucun revenu des régimes publics pendant 5 ans. Ensuite, vous devrez compter sur vos investissements et votre épargne personnelle. L’impact sur vos REER et autres économies sera moindre qu’à 55 ans ; c’est à vous d’évaluer la différence de rendement et l’impact sur les rentes viagères que vous recevrez si vous prenez votre retraite à 60 ans.

Plan supplémentaire pour la retraite. Même situation qu’à 55 ans : la pension viagère que vous pourriez recevoir de votre RPA peut être réduite, mais sur une échelle moindre qu’à 55 ans.

Retraite à 65 ans

Il s’agit de l’âge « traditionnel » de la retraite et probablement d’un scénario moins coûteux d’un point de vue financier, mais ce scénario doit toujours correspondre à votre situation personnelle.

Les plans publics. Vous avez droit à une pension complète à vie selon ce qui est prévu par le Régime de rentes du Québec. Si vous en faites la demande après l’âge de 65 ans, il sera majoré selon les calculs prévus dans le plan. La pension de la Sécurité de la vieillesse vous est versée à 65 ans si vous êtes né en 1957 ou avant, et à 67 ans si vous êtes né en 1963 ou après. Si vos revenus sont limités aux régimes publics, vous pouvez également être éligible au Supplément de revenu garanti à 65 ans (SRG).

retraite complémentaire. Régime de Vos placements et vos REER ont eu le temps de croître, et les rentes viagères que vous recevrez seront plus élevées que dans les deux autres scénarios. Et vous aurez droit à la pension complète prévue dans votre RPC. Notez que vous devez commencer à recevoir votre rente ou convertir votre RPA en fonds de revenu viager (FRV) ou en rente viagère au plus tard le 31 décembre de l’année où vous atteignez 71 ans.

Prendre sa retraite après 65 ans : dollars supplémentaires !

Si vous présentez une demande après 65 ans, votre pension (celle que vous auriez perçue à 65 ans) est actuellement augmentée de 0,5 % par mois jusqu’à l’âge de 70 ans. Pour encourager les retraites tardives, le RRQ a augmenté cette augmentation à 0,7 % depuis janvier 2013. Rente de retraite du RRQ : 60 ou 65 ans ?

Si vous prévoyez prendre votre retraite à 60 ans, que ferez-vous de la pension du RRQ ? Allez-vous le réclamer immédiatement ? Si c’est le cas, vous recevrez des prestations réduites pour le reste de votre vie. On pourrait donc penser qu’il vaut mieux attendre jusqu’à 65 ans avant de postuler. Mais est-ce toujours rentable ? Oui, certains disent non, rétorquent d’autres.

Accédez à vos calculatrices !

Pour déterminer s’il est plus avantageux de recevoir la rente du RRQ à 60 ans ou à 65 ans, il faut calculer la période de récupération pour la perte de revenus. Prenons l’exemple d’un retraité qui a accès à un régime de retraite parrainé par l’employeur qui lui permet de prendre une retraite confortable à 60 ans, ou qui ne prévoit pas prendre sa retraite avant 65 ans. Le revenu du RRQ qu’il touchera à 60 ans sera inférieur à ce qu’il toucherait à 65 ans ; toutefois, cet argent peut gonfler ses économies. Supposons que sa pension de 60 ans, c’est, par exemple, 8 505$ avant impôt au lieu de 12 150$, le montant auquel il aurait droit à 65 ans, soit 3 645$ de moins par année. Cela semble moins avantageux, mais pendant 5 ans, ces 8 505$ annuels totaliseront un revenu total de 42 525$ (environ 45 000$ lorsqu’ils sont indexés au coût de la vie). Il faudra environ 14 ans pour que ce montant soit récupéré. Cela dit, compte tenu des nouvelles pénalités en cas de retraite anticipée, il est nécessaire d’évaluer correctement les coûts de recouvrement à long terme.

Aide budgétaire.

Bien entendu, si vous voulez absolument prendre votre retraite à 60 ans et que vous n’avez pas de caisse de retraite d’employeur, vous devrez probablement percevoir votre rente du RRQ pour compléter votre budget. C’est à vous de considérer tous les scénarios avant de décider de l’âge de votre retraite et/ou de l’âge auquel vous ferez votre demande de RRQ.

L’état de santé.

La règle d’or : toute personne dont l’espérance de vie est réduite en raison de problèmes de santé a intérêt à demander sa pension du RRQ dès que possible.

Vous aimerez peut-être aussi

Vous vendez votre maison lorsque vous prenez votre retraite ?

Les planificateurs financiers sont presque unanimes sur la question : vendre ou ne pas vendre la maison ou le chalet à la retraite relève davantage de facteurs personnels et budgétaires que de planification financière pour la retraite.

Plus de cinq ans avant la retraite ? Préparez-vous !

Pour être prêt à prendre sa retraite, deux étapes à ne pas négliger : le bilan, à faire cinq ans avant l’année prévue, et les formalités, à accomplir six à douze mois avant le grand jour.

Retraités et endettés

Vous ne pouvez pas payer le solde de votre carte de crédit à la fin du mois ou payer toutes vos factures ? Si c’est le cas, vous êtes probablement surendetté… une réalité qui touche de plus en plus de retraités. Voici tout ce que vous devez savoir sur l’endettement et les moyens de vous en sortir !