Comment devenir un aidant naturel ?

MISE À JOUR 3 octobre 2020 : PCREPA

Devenir soignant d’un proche nécessite souvent un investissement important en temps et en argent. Les Canadiens qui contribuent aux soins d’un être cher paient en moyenne 430$ par mois, selon un sondage de la Banque CIBC. Les trois quarts des personnes interrogées déclarent devoir faire des sacrifices financiers. Quelle aide financière pourriez-vous recevoir ?

A voir aussi : Comment choisir un cercueil ?

Diverses aides financières sont disponibles pour les soignants et leurs proches qui ont besoin de soins. Cela ne rembourse pas tous les jours de travail perdus, les frais de stationnement et autres dépenses. En revanche, ils peuvent vous permettre de respirer un peu.

Prestation canadienne de relance économique pour aidant naturel (PCRC)

Parmi les mesures d’allègement proposées pendant la pandémie de COVID-19, le gouvernement fédéral offre une nouvelle prestation aux aidants familiaux.

A lire en complément : Quelle somme Peut-on donner en cadeau ?

Cette prestation fournit 500$ par semaine pendant un maximum de 26 semaines aux travailleurs admissibles. C’est particulièrement destiné aux personnes qui sont incapables de travailler parce qu’elles doivent fournir des soins à un membre de leur famille en raison de la fermeture d’une école, d’une garderie ou d’un centre de soins.

Vous pouvez en savoir plus sur cette nouvelle prestation dans notre texte : « Fin du CERB : l’assurance-emploi et le PCRE à la rescousse ».

La CREPA est entrée en vigueur le 27 septembre. Les demandes peuvent être faites à compter du 5 octobre 2020 sur le site Web du gouvernement du Canada.

Prestations d’assurance-emploi

Le 9 janvier 2019, le gouvernement du Canada a fait le point sur les prestations disponibles depuis 2017 pour les aidants naturels, et a annoncé un certain assouplissement des règles.

  • Avantage pour les soignants familiaux d’adultes. Les soignants qui prodiguent des soins à un membre adulte de la famille gravement malade ou blessé ont désormais accès à une prestation pour soignant pendant 15 semaines au maximum.
  • Allocation pour les soignants familiaux d’enfants. Personnes fournissant des soins ou un soutien à un enfant gravement malade les personnes de moins de 18 ans (c’est-à-dire un enfant dont la vie est en danger en raison d’une maladie ou d’une blessure et dont l’état de santé habituel a subi un changement important) continuent de recevoir un maximum de 35 semaines de prestations.
  • Pour la première fois, les membres de la famille immédiate et élargie d’enfants gravement malades ont accès à une nouvelle prestation qui était auparavant réservée aux parents. Elle remplace la prestation pour les parents d’enfants gravement malades et continue de fournir jusqu’à 35 semaines de prestations.
  • Avantages de compassion. Les prestations de compassion durent jusqu’à 26 semaines et sont versées aux personnes qui doivent s’absenter du travail pour fournir des soins ou du soutien à un membre de leur famille gravement malade et dont le risque de décès est élevé au cours des 26 prochaines semaines.

Crédits d’impôt fédéraux

Voici un exemple. Votre parent a besoin d’un préposé au soutien personnel à temps plein Vous partagez la facture avec vos frères et sœurs. « Chacun de vous pourra peut-être réclamer le un crédit d’impôt pour frais médicaux pour ces coûts », explique Jamie Golombek, directeur général, Planification fiscale et successorale, planification financière et conseil à la Banque CIBC. De plus, chacun d’entre vous pourrait être admissible à un crédit canadien non remboursable pour aidant naturel. Il est de 15 % jusqu’à un maximum de 6 986$. »

Le crédit d’impôt pour personnes handicapées peut également, sous certaines conditions, être transféré à un aidant naturel. Il peut alors réduire le montant qu’il doit payer en impôts.

Enfin, le crédit d’impôt pour l’accessibilité domiciliaire peut atteindre un maximum de 1 500$ pour les rénovations et autres dépenses.

Crédits d’impôt provinciaux

Le gouvernement du Québec a également pris des mesures similaires pour fournir une aide financière aux aidants naturels et à leurs proches malades ou handicapés :

  • Crédit d’impôt pour les soignants
  • Crédit d’impôt pour frais médicaux
  • Montant pour déficience grave et prolongée des fonctions mentales ou physiques
  • Crédit d’impôt pour le soutien à domicile
  • anciens

Assurance

L’ assurance invalidité, maladies graves et soins de longue durée peut également réduire le fardeau financier du soignant. Cet argent pourrait être utilisé pour payer une infirmière pour fournir certains soins ou certains équipements, par exemple.

En revanche, la personne doit avoir souscrit à une telle protection alors qu’elle est encore en bonne santé.

Indemnisation dans le testament

Si l’un des frères et sœurs est principalement responsable des soins d’un parent malade, une compensation financière pourrait être fournie. Il peut être payé pendant les soins ou au décès, dans le testament. Selon l’enquête, les deux tiers des personnes interrogées seraient d’accord avec une action similaire.

Mais il vaut mieux que la situation soit claire pour tout le monde. « Lorsque les arrangements sont informels, des malentendus peuvent survenir », explique Golombek. En ayant des discussions claires et en s’assurant que vous avez les bons documents, le plan successoral peut aider à limiter les querelles familiales. »

Pensez en particulier à un procuration, mandat de protection en cas d’incapacité et testament.

Prends soin de toi

Les soignants sont souvent épuisés lorsqu’ils essaient d’aider leur proche. Cela peut avoir des conséquences sur leur santé physique, psychologique et financière. N’hésitez pas à demander de l’aide à votre CLSC et à votre organisme de soignants familiaux. Vous pourriez notamment avoir une oreille attentive et quelques heures de répit.