Comment m’organiser dans ma vie ?

Lorsque vous essayez de vous organiser au quotidien, nous parlons de routines. Les jours ouvrables sont similaires. Même pour les pompiers professionnels. De toute évidence, le contenu d’une journée change d’un individu à l’autre. D’une ville à l’autre. D’une période de l’année à l’autre. Mais nous partageons tous des invariants sur lesquels nous pouvons construire. Des invariants qui nous permettent de créer une structure que nous viendrons remplir d’éléments stables.

S’organiser au quotidien pour réussir

A voir aussi : Qu'est-ce que l'épargne-invalidité ?

En général, le meilleur point de départ pour une journée est le réveil (invariant). Parce que si tu ne te réveilles pas, tu es mort. Les heures qui suivent mon réveil sont cruciales. 

C’est ainsi que j’organise mes journées, lorsque j’ai besoin d’être efficace. Il y a des moments dans la vie où je n’organise pas mes journées, puisque j’ai juste envie de me laisser emporter par les événements.

Lire également : Où acheter des chèques cadeaux multi-enseignes pour particulier ?

1) Je commence par visualiser ma journée

Concrètement, je prends mon classeur multifonction et j’y note les 3 objectifs que je souhaite atteindre au cours de la journée. Je le fais le soir avant d’aller me coucher ou le matin au réveil.

La visualisation me permet d’anticiper certains problèmes et de les supprimer avant même qu’ils surgissent. Cette phase me prend 5 minutes maximum. Faites X 10 au moins pour le retour sur investissement. Sur une semaine, je vais vous laisser calculer le nombre d’heures que vous allez perdre ou gagner.

2) Pour m’organiser au quotidien, je commence par travailler pour moi-même

Plutôt que d’espérer avoir du temps et de l’énergie à la fin de la journée (en plus des imprévus, des conflits au travail, etc.) J’investis les premières heures de la journée sur moi-même. Concrètement, je fais du sport, j’écris, je lis, je médite et je garde mon smartphone éteint. Il faut un peu d’autodiscipline.

Au début, je me suis levé 15 minutes avant, puis 30 minutes avant. Si vous êtes fatigué, couchez-vous d’abord ou mettez le doigt sur une vision qui vous donnera envie de vous lever.

3) Je retourne à ma liste d’objectifs et je la détaille

Organisez-vous au quotidien en commençant par noter ce que vous allez accomplir ! Quelles sont les activités que je vais devoir faire aujourd’hui ? Je suis en train d’écrire. Pour chaque activité, je lui attribue un symbole. U = urgent I = interface utilisateur importante = important et urgent.

Le symbole de l’interface utilisateur disparaîtra progressivement de votre vie si vous appliquez le conseil numéro 2.

Tâches urgentes, vous les mettez en place pour la fin de la journée s’il vous reste du temps. Concentrez-vous sur les tâches importantes. Une tâche urgente n’est pas importante. Je le répète : en vous concentrant sur les tâches importantes, vous verrez disparaître l’urgence de votre vie.

Donnez-lui un moment agréable pour en faire une routine.

4) Je suis en train de planifier

Si une tâche me prend 30 minutes, je compte 1 heure. Entre les interruptions, les problèmes technologiques, les embouteillages, les autres, les pauses café, etc. Si l’inattendu ne se produit pas, c’est mieux, vous avez gagné une bataille au fil du temps. Vous pouvez utiliser les temps d’arrêt pour continuer à atteindre vos objectifs.

On dit toujours que l’ordre du jour doit être rempli à un maximum de 60 %.

5) Organisez-vous au quotidien en prenant conscience de l’heure réelle

L’heure réelle d’une journée n’est jamais de 24 heures.

Cela est vrai en termes absolus. En réalité, il existe des activités récurrentes difficiles à comprimer. Par exemple, votre sommeil. Vous pouvez essayer de dormir moins, faire des siestes pendant la journée, mais pour ma part, le temps restant je suis moins créatif et moins efficace.

Supposons qu’une journée dure 16 heures, si vous prévoyez de vivre une vie saine durant longtemps.

Au cours de ces 16 heures, combien de temps passez-vous dans les transports en commun ? Combien de temps consacrez-vous à manger ? Pour faire tes toilettes ?

Je pense plutôt qu’un jour effectif se situe autour de 8 heures.

Bien sûr, certains jours, vous pouvez mettre les briquettes et passer la seconde. Par exemple, vous travaillerez 10 ou 12 heures. Mais dans quelle mesure faites-vous toujours du bon travail ? Cela nous amène à notre prochain élément.

6) Organisez-vous selon vos cycles

Pour faire simple, il y a des moments de votre journée qui conviennent à certaines activités. Pour ma part, je fais tout ce qui apporte le plus de résultats à ma vie privée le matin. Ce n’est pas des plus plaisants. Je le garde bien pour la fin de la journée. Mon premier repas, je le prends à 12h00, car j’applique un jeûne intermittent. Je fais mon sport l’estomac vide et je m’en sors très bien.

Je mange un bon repas à midi, avec peu de sucre pour éviter le coup du bar. Je travaille toujours jusqu’à 16 h. Alors, fais une sieste. Parfois, 2 siestes d’affilée. J’ai encore un repas vers 18h-19h, léger cette fois. Je continue mon programme… et à 21 h je me déconnecte, je me prépare pour la nuit.

Découvrez comment vous opérez. Et placez les activités en fonction des bons moments. Je vous invite à écrire régulièrement sur vos expériences.

7) Réduisez au maximum vos déplacements si vous voulez être productif.

De cette façon, vous penserez à ce que vous devez emporter avec vous lorsque vous vous déplacez. Plus vous bougez, plus les imprévus augmentent. Planifiez chaque voyage comme si vous alliez en Amérique du Sud pendant 3 mois.

Pourquoi éviter les voyages ? Pendant un voyage, vous pouvez être arrêté, des imprévus peuvent survenir, il est plus difficile de se concentrer et vous faites autre chose que de produire.

Quand je parle de déplacements domicile-travail, je parle du simple aller-retour jusqu’au photocopieur, ou du marteau que vous avez oublié de prendre au dépôt. Je pense au métro que tu dois prendre tous les jours. À l’embouteillage qui se trouve sur votre chemin.

Organisez-vous au quotidien, personnalisez votre propre méthode

Des articles de blog, des vidéos et des conseils sont là pour ouvrir le champ des possibilités. L’idée est qu’avec la pratique, vous pouvez développer une organisation simple, flexible et efficace. Amusez-vous à tester de nouvelles façons d’agir.